Un ancien prêtre a été condamné pour des agressions sexuelles sur un adolescent. Illustration.
Un ancien prêtre a été condamné pour des agressions sexuelles sur un adolescent. Illustration. — C. VILLEMAIN/20 MINUTES

PEDOPHILIE

Montauban : Il avait agressé sexuellement son cousin adolescent, l’ancien prêtre condamné à trois ans de prison

Un ancien prêtre des diocèses de Lyon et Montauban a été condamné mardi à trois ans de prison pour des agressions sexuelles sur son cousin…

Les faits s’étaient étalés entre 2005 et fin 2009, à Toulouse, Paris, Gordes (Vaucluse) et Frouzins (Haute-Garonne). Un ancien prêtre a été condamné mardi à trois ans de prison par le tribunal correctionnel de Montauban, pour des agressions sexuelles sur son cousin, âgé de 14 ans au début de l’affaire.

Jean-Marc Desperon a aussi été condamné à cinq ans de suivi sociojudiciaire avec interdiction d’exercer une activité professionnelle ou bénévole avec des enfants.

La victime n’avait jamais porté plainte et l’affaire avait été révélée en avril 2016 par Mediapart. Le prêtre, aujourd’hui sexagénaire, avait ensuite disparu quelques jours avant qu’on ne le retrouve à son domicile de Finhan (Tarn-et-Garonne).

« Une relation physique obligée »

Placé en garde à vue, il avait reconnu trois actes commis sur son petit cousin. Selon la victime, ils ont été bien plus nombreux.

« Je t’ai dit "non" Jean-Marc, a déclaré ce dernier à la barre, en s’adressant à l’ex-religieux. Rien ne t’a freiné, c’était une relation physique obligée. On a vécu une relation amoureuse dans laquelle tu étais seul. »

Des faits similaires dans le diocèse de Lyon

L’avocate générale Véronique Benlafquih a rappelé que des faits similaires, même prescrits, avaient commencé en 1982, ce qui avait amené le diocèse de Lyon à exfiltrer le prêtre vers celui de Montauban, sa région d’origine.

Jean-Marc Desperon a quitté libre le palais de justice. C’est un juge d’application des peines qui décidera de la manière dont la sanction sera appliquée.