Policière menacée de mort et de viol: Un homme condamné à quatre mois de prison

JUSTICE La policière, qui intervient régulièrement dans les médias, avait déposé plainte en septembre

20 Minutes avec AFP

— 

Une voiture de la police nationale. (Illustration)
Une voiture de la police nationale. (Illustration) — Clément Follain / 20 Minutes

Un homme a été condamné vendredi à Bobigny à quatre mois de prison ferme pour avoir menacé de mort et de viol sur les réseaux sociaux Linda Kebbab, policière et déléguée syndicale Unité SGP police-FO, a-t-on appris ce samedi de source judiciaire.

L’homme âgé de 31 ans, qui était jugé en comparution immédiate, a été condamné à quatre mois d’emprisonnement « sans mandat de dépôt », ont précisé à l’AFP Sandra Kollarik et Pascal Rouiller, les avocats de la policière et du syndicat, qui s’était également constitué partie civile.

« 1.000 euros » de dommages et intérêts

L’homme a aussi été condamné à verser « 1.000 euros » de dommages et intérêts, a indiqué sur Twitter Linda Kebbab, précisant que cette somme serait reversée à des associations de la police.

La policière, qui intervient régulièrement dans les médias, avait déposé plainte en septembre. « Il pensait pouvoir me menacer de mort et de viol lâchement derrière un pseudo sur les réseaux sociaux, sans conséquence », a-t-elle écrit sur Twitter. Mais, « les assauts numériques haineux n’ont pas de place dans l’Etat de droit. Je ne lâcherai pas », a-t-elle ajouté dans un autre tweet.