Montpellier: 30 ans de réclusion pour le violeur fétichiste

JUSTICE Christophe Penaud a été condamné à 30 ans de prison et à sept ans de suivi sociojudiciaire, jeudi, par la Cour d’assises de l’Hérault

Jerome Diesnis

— 

La cour d'assises de l'Hérault.
La cour d'assises de l'Hérault. — Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse

Christophe Penaud a été condamné à 30 ans de prison et à sept ans de suivi sociojudiciaire, jeudi, par la Cour d’assises de l’Hérault. Les jurés ont suivi quasiment à la lettre les réquisitions de l’avocat général, Anne-Lise Massa, qui réclamait une peine de 30 ans ferme et 12 ans de suivi sociojudiciaire..

Âgé de 48 ans, il avait reconnu le viol et la séquestration d’une victime ainsi que les agressions sexuelles sur deux autres femmes. Les faits s’étaient déroulés en 2015 à Pérols et Montpellier. Il avait la particularité d’être fétichiste des pieds et de se présenter le plus souvent comme un policier pour aborder ses victimes.

Il promet aux victimes qu’il ne fera pas appel

Il avait déjà été condamné pour des faits similaires par la Cour d’assises des Bouches-du-Rhône à 15 ans de réclusion criminelle en 2004.

A la fin de son procès, avant que les jurés ne se retirent, il s’était tourné vers les victimes, leur promettant qu’il ne ferait pas appel de la décision du jury populaire : « Pardon. Je ne ferai pas appel. Je ne vous ferai pas revivre ce procès. Mon message sera : "Oubliez-moi et allez en paix." ».