Montpellier: Onze ans après l'assassinat de Bernadette Bissonnet, le jardinier libéré de prison

JUSTICE L'homme avait été condamné à 20 ans de prison...

N.B.

— 

Illustration justice. Tribunal place d'Islande à Strasbourg. Le 29 01 07
Illustration justice. Tribunal place d'Islande à Strasbourg. Le 29 01 07 — G . VARELA / 20 MINUTES

C’est l’une des affaires judiciaires les plus retentissantes de ces dernières années en Occitanie. En mars 2008, Bernadette Bissonnet était tuée par balle, de deux coups de fusil, à Castelnau-le-Lez, près de Montpellier(Hérault).

Méziane Belkacem, le jardinier de la victime, avait été condamné pour ces faits à 20 ans de réclusion criminelle. Il doit être libéré ce lundi, après avoir passé près de 11 ans en prison, rapporte France Bleu. L’homme bénéficie d’une libération conditionnelle. Pendant un an, il sera hébergé par une association, en Haute-Garonne, avec un couvre-feu chaque soir.

Le dernier protagoniste en prison

Il devra trouver un travail, ou suivre des cours ou une formation, poursuit la station. Et il lui est interdit de se rendre dans l’Hérault.

Méziane Belkacem est le dernier protagoniste de l’affaire Bissonnet encore en prison. Jean-Michel Bissonnet,​ l’époux de la victime, condamné à 20 ans pour avoir commandité l’assassinat de son épouse, a été libéré en février 2017, après 9 ans derrière les barreaux. Amaury d’Harcourt, qui avait écopé de 8 ans d’emprisonnement pour complicité d’assassinat, est mort en octobre après être sorti de prison avant d’avoir purgé totalement sa peine.