La Ciotat: Deux ans de prison ferme pour le «gilet jaune» interpellé avec une arme automatique

PROCES L’homme, âgé de 54 ans, avait porté un coup de poing à un commissaire de police…

C.D.

— 

Le péage de La Ciotat, un point chaud de la mobilisation des «gilets jaunes» dans les Bouches-du-Rhône.
Le péage de La Ciotat, un point chaud de la mobilisation des «gilets jaunes» dans les Bouches-du-Rhône. — B. Horvat / AFP

Le tribunal correctionnel de Marseille a condamné vendredi un « gilet jaune » à deux ans de prison ferme, relate La Provence. L’homme de 54 ans était poursuivi pour des violences sur le commissaire de police, survenues mercredi à La Ciotat, dans les Bouches-du-Rhône. Il avait notamment porté un coup de poing au policier.

Lors de la perquisition à son domicile, une dizaine d’armes de chasse ont été retrouvées, pour lesquelles l’homme était détenteur d’un permis, contrairement à l’arme retrouvée sur lui. Trois grenades, dont une artisanale, ont aussi été trouvées durant la perquisition, selon La Provence. Le procureur avait requis une peine de trois ans d’emprisonnement.