Nîmes: Le directeur du centre de loisirs condamné à 10 ans de prison pour le viol d’une enfant de 12 ans

ASSISES L’ancien directeur d’un centre de loisirs très connu de Nîmes a été condamné par la Cour d’assises du Gard…

Jerome Diesnis

— 

La Cour d'assises de Nîmes
La Cour d'assises de Nîmes — Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse

L’ancien directeur d’un centre de loisirs privé de Nîmes, l’œuvre Argaud, a été condamné à dix ans de réclusion criminelle par la Cour d’assises du Gard, une peine assortie d’un suivi judiciaire de cinq ans. Les jurés ont été au-delà des réquisitions de l’avocat général qui avait réclamé huit ans de prison.

Jacques Le Roi a été reconnu coupable de viols et d’agressions sexuelles sur une fille de 12 ans. Des faits qu’il avait reconnus dans leur intégralité. Il a également été condamné sur deux autres petites filles, âgées de moins de dix ans au moment des faits. Des agressions sexuelles qu’il a niées tout au long de son procès. Il a en revanche été relaxé pour les agressions sexuelles de deux autres fillettes.