Meuse: Une quadragénaire condamnée pour un «space cake» mangé à leur insu par des policiers

TRIBUNAL Quatre mois après avoir laissé deux policiers municipaux de sa collectivité de Bar-le-Duc (Meuse) manger un « space cake » conçu par ses soins, une Lorraine a été condamnée…

B.P.

— 

Deux policiers municipaux ont mangé un space cake à leur insu sur leur lieu de travail dans la Meuse. Illustration
Deux policiers municipaux ont mangé un space cake à leur insu sur leur lieu de travail dans la Meuse. Illustration — Pixabay

Les deux policiers municipaux ont dû se rendre à l’hôpital de Bar-le-Duc (Meuse) le 3 octobre 2018. Pris d’euphorie et s’imaginant en plein début d’infarctus, ils ont compris, après analyses, qu’ils avaient consommé du cannabis à leur insu. En remontant les événements communs de leur journée, ils ont réalisé que cela ne pouvait venir que d’un café ou d’un gâteau dégusté ensemble.

Plus de quatre mois après, l’affaire a été jugée au tribunal de grande instance de Bar-le-Duc ce mardi, selon L'Est Républicain. Accusée d’être à l’origine de ce « space cake » qu’ils ont mangé, une quadragénaire salariée de la collectivité a été condamnée à trois mois avec sursis, avec dommages et intérêts pour les deux policiers et une sensibilisation aux dangers des stupéfiants.

Un « space cake » conçu pour elle-même

Evoquant une mauvaise phase à la barre après avoir dans un premier temps nié les faits, la Lorraine a reconnu avoir concocté la pâtisserie à base de shit pour elle-même. Après l’avoir transportée sur son lieu de travail, elle n’aurait pas fait attention aux deux policiers passer dire bonjour et prendre une part au passage, sans connaître tous les ingrédients de la pâtisserie.