Nîmes : Une maman frappe au visage le policier qui a menotté son fils

JUSTICE La quinquagénaire a été condamnée à trois mois de prison avec sursis…

N.B.
— 
Voiture de police (illustration)
Voiture de police (illustration) — LODI FRANCK/SIPA

Une quinquagénaire a été condamnée à trois mois de prison avec sursis, et son fils à 70 heures de travaux d’intérêt général, par le tribunal correctionnel de Nîmes (Gard).​ La première était poursuivie pour avoir asséné un violent coup de poing à un policier qui avait interpellé son fils, rapport Objectif Gard.

Le 7 septembre dernier, les policiers pourchassent un jeune conducteur, déjà connu de la justice, soupçonné de conduire sans ceinture, assurance ni permis de conduire.

« J’ai eu peur pour mon gamin »

Le jeune homme finit par se garer, et s’engouffre dans un supermarché. Les policiers ont retrouvé sa trace pour lui passer les menottes. C’est alors que sa maman a surgi, et s’est jetée sur un policier, lui assénant un coup de poing au visage.

« L’interpellation était un peu vive. J’ai eu peur pour mon gamin. Je regrette », a confié la prévenue, devant le tribunal correctionnel, citée par le site d’actualité.