Vosges: Jugée pour avoir tenté de tuer sa fille dans son sommeil

ASSISES Une mère de famille quadragénaire est poursuivie pour «tentative d’assassinat» à Epinal…

A.I. avec AFP

— 

Le tribunal de Bobigny rendra son jugement le 30 juin concernant les deux médecins accusés d'« homicide involontaire ».
Le tribunal de Bobigny rendra son jugement le 30 juin concernant les deux médecins accusés d'« homicide involontaire ». — M.LIBERT/20 MINUTES

Les faits remontent à mai 2016. Quand une nuit, la mère de famille, âgée de 44 ans à l’époque, est accusée d’avoir donné trois coups de couteau à la gorge de sa fille de 13 ans. Avant cela, elle aurait administré des somnifères aux trois enfants, âgés alors de 10 ans à 16 ans. « Effondrée » après que son mari lui ait annoncé la quitter, elle aurait eu l’intention de tuer ses enfants puis de se suicider.

En mai 2018, la chambre de l’instruction de Nancy avait écarté l’abolition du discernement. La juridiction avait jugé que c’était à la cour d’assises de se prononcer sur la responsabilité pénale de la quadragénaire. Elle est jugée depuis ce mercredi par les assises des Vosges, à Epinal, pour « tentative d’assassinat ». Elle encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Le verdict est attendu vendredi.