VIDEO. «Gilets jaunes» à Perpignan: Prison ferme pour avoir tenté d’envahir le palais de justice

JUSTICE Deux « gilets jaunes » ont été condamnés. A l’audience, la salle a dû être évacuée lorsque le président a qualifié « d’arme républicaine » les lanceurs de balle de défense…

Jerome Diesnis

— 

Le palais de justice de Perpignan
Le palais de justice de Perpignan — Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse

Deux « gilets jaunes » ont été condamnés à des peines de huit et dix mois de prison ferme, avec mandat de dépôt. Les deux hommes, au casier judiciaire vierge, ont été condamnés pour avoir pris d’assaut le palais de justice de Perpignan le 5 janvier.

Ils étaient jugés pour violences commises sur personnes dépositaires de l’autorité publique, suivies d’ITT d’un à trois jours, de menaces de mort et d’outrages. Le procureur avait requis respectivement douze et dix-huit mois de prison ferme.

Les soutiens évoquent le retour « des prisonniers politiques »

L’audience a été interrompue et les personnes présentes dans la salle évacuées. Le qualificatif « d’arme républicaine » par le président pour évoquer les lanceurs de balle de défense a provoqué une forte protestation des personnes venues soutenir les deux prévenus, décrit L’Indépendant. Dehors, plusieurs dizaines de « gilets jaunes » fustigeaient ce procès et évoquaient le retour en France « des prisonniers politiques ».