Un «gilet jaune» lance un caillou sur la police en Lorraine, prison ferme

JUSTICE Un homme de 24 ans à qui il était reproché d’avoir lancé un caillou en direction de la police lors de la manifestation des « gilets jaunes » à Bar-le-Duc (Meuse) samedi comparaissait lundi devant la justice…

G.V.

— 

La manifestation des gilets jaunes à Nantes s'est déroulée dans un climat tendu
La manifestation des gilets jaunes à Nantes s'est déroulée dans un climat tendu — S. Salom Gomis/ AFP

Un homme de 24 ans comparaissait devant la justice en comparution immédiate lundi. Suspecté d’avoir lancé un caillou en direction de la police lors de la manifestation samedi des « gilets jaunes » à Bar-le-Duc (Meuse). Le jeune homme aurait également insulté un policier lors de son interpellation, rapporte l'Est Républicain.

A la barre, le jeune homme a reconnu avoir lancé un caillou, mais pas en direction de la police, ni avoir proféré des insultes. Déjà connu de la justice avec trois condamnations pour des violences aggravées, il a formellement été identifié par le policier qui l’a interpellé. Cela n’a pas joué en sa faveur, rappellent nos confrères. Il a finalement écopé de six mois de prison dont quatre avec sursis et mise à l’épreuve dont deux mois ferme avec mandat de dépôt.