Cannes: Une femme tuée par balle, son conjoint placé en garde à vue

JUSTICE Le suspect, âgé de 50 ans, a prévenu lui-même les secours. Il a été placé en garde à vue…

M.F. avec AFP

— 

Le palais de justice de Grasse
Le palais de justice de Grasse — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes
  • La Cannoise, âgée de 47 ans, a été tuée par arme à feu dans la nuit de samedi à dimanche.
  • Mère d’un enfant de 15 ans, elle se trouvait au domicile de son conjoint.
  • En 2017, 130 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint, petit ami ou amant.

Une enquête pour « meurtre par conjoint » a été ouverte. Dans la nuit de samedi à dimanche dans un appartement à Cannes, une femme de 47 ans a été tuée par arme à feu et son compagnon interpellé, a indiqué le parquet de Grasse.

Les faits se sont déroulés à 4 heures dimanche matin dans l’appartement d’un immeuble situé dans un quartier résidentiel de Cannes, a indiqué Fabienne Atzori, procureur de la République, confirmant une information de Nice-Matin. « Même s’il apparaît que les deux personnes n’habitaient pas au même domicile et n’étaient pas mariées, nous avons retenu la qualification de meurtre par conjoint dans la mesure où ils entretenaient une relation stable et sentimentale », a précisé la magistrate.

Mère d’un enfant de 15 ans

La victime, âgée de 47 ans et, par ailleurs, mère d’un enfant de 15 ans qu’elle avait eu avec un autre homme dont elle était séparée, se trouvait cette nuit au domicile de son compagnon quand celui-ci a fait usage d’une arme à feu, un fusil semble-t-il, a-t-elle indiqué.

Le suspect, âgé de 50 ans, a prévenu lui-même les secours et a été placé en garde à vue. En état d’ivresse au moment des faits, l’homme n’avait pas pu encore être entendu dans des « conditions correctes » en milieu d’après-midi dimanche. L’enquête confiée à la police locale devra faire la lumière sur les circonstances de cet homicide et les motivations de l’auteur présumé. En 2017, 130 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint, petit ami ou amant.