Lyon: Elle empoisonne son bébé pour que l'hôpital puisse trouver l'origine de ses malaises

ENQUETE La mère de famille s’était présentée à l’hôpital après avoir fait ingurgiter une trop forte dose de médicaments à son enfant de 4 mois…

C.G.

— 

Un bébé.
Un bébé. — C. Delahaye / Sipa

L’enquête a duré plus d’un an et demi. Une mère de famille de 33 ans vient d’être mise en examen pour « administration de substances nuisibles », près de deux ans après les faits qui lui sont reprochés. La trentenaire, vivant à Bron , près de Lyon, a été placée sous contrôle judiciaire après avoir été présentée à un juge d’instruction.

En mars 2017, elle s’était présentée à l’hôpital Femme-Mère-Enfant de Bron, avec son bébé, âgé de seulement quatre mois à l’époque. Les examens pratiqués ont révélé que le nourrisson présentait tous les signes d’une intoxication aux médicaments.

Après enquête, la mère a fini par avouer que c’est elle-même qui avait volontairement donné les médicaments à son bébé. Elle a expliqué aux policiers que l’enfant faisait régulièrement des malaises et qu’elle souhaitait ainsi « que l’hôpital puisse en déterminer l’origine », précise Le Progrès.