Des marins-pompiers devant les immeubles qui se sont effondrés rue d'Aubagne à Marseille
Des marins-pompiers devant les immeubles qui se sont effondrés rue d'Aubagne à Marseille — Marins-pompiers de Marseille

LOGEMENT

VIDEO. Immeubles effondrés à Marseille: La fondation Abbé-Pierre se porte partie civile

En se portant partie civile dans le drame de la rue d’Aubagne, la fondation Abbé-Pierre espère « créer un électrochoc »…

La fondation Abbé-Pierre a décidé de se porter partie civile dans l’information judiciaire ouverte à la suite de l’effondrement de plusieurs immeubles à Marseille. Telle est la décision annoncée par son délégué général à 20 Minutes, confirmant une information de France Info. « C’est la première fois que nous nous portons partie civile dans une affaire de ce genre », indique Christophe Robert.

« On a assisté à une catastrophe hors norme avec huit morts, 1.600 personnes déplacées de leur logement, une insuffisance de la puissance publique, justifie-t-il. Se porter partie civile dans cette affaire est un acte politique et de soutien aux familles. C’est une manière de créer un électrochoc. »

Une information judiciaire a été ouverte fin novembre pour « homicides involontaires » aggravés « par violation manifestement délibérée d’une obligation de prudence ou de sécurité » et confiée à trois juges d’instruction.

​​​​