Bretagne: Contrôlé à 195 km/h, il craignait de faire sonner son bracelet électronique

SECURITE ROUTIERE L'homme tentait de regagner son domicile «le plus vite possible»...

Camille Allain

— 

Un gendarme procède à un contrôle de vitesse ici entre Rennes et Nantes.
Un gendarme procède à un contrôle de vitesse ici entre Rennes et Nantes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Un homme a été condamné à une amende de 930 euros mardi par le tribunal correctionnel de Nantes (Loire-Atlantique). Cet automobiliste avait été contrôlé à 195 km/h en janvier 2017 à hauteur de Bain-de-Bretagne, sur la quatre voies entre Nantes et Rennes où la vitesse est limitée à 110.

Pourquoi roulait-il si vite ? Tout simplement parce qu’il craignait d’activer son bracelet électronique, rapporte Le Parisien. L’appareil qui lui avait été posé dans le cadre d’un contrôle judiciaire lui impose des heures de sortie. Pour ne pas déborder, le Nantais n’a pas trouvé d’autre moyen que de presser l’accélérateur.

Alcoolisation excessive

Titulaire d’un permis probatoire, il affichait en plus une alcoolisation excessive. Déjà condamné à plusieurs reprises pour des délits routiers, l’homme s’en tire avec une amende salée proche des 1.000 euros.