Rennes: Roulant avec 2,67 grammes d’alcool, il avait causé la mort d’une conductrice de 76 ans

JUSTICE Une collision entre deux véhicules avait eu lieu le 6 décembre à Saint-Aubin-d’Aubigné...

Jérôme Gicquel

— 

Illustration d'une salle d'audience au tribunal correctionnel de Rennes.
Illustration d'une salle d'audience au tribunal correctionnel de Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Un homme de 36 ans comparaissait ce lundi après-midi devant le tribunal correctionnel de Rennes pour « homicide involontaire » après une collision survenue le 6 décembre à Saint-Aubin-d’Aubigné, au nord de Rennes (Ille-et-Vilaine). En début de soirée, un véhicule s’était déporté sur la gauche avant de percuter de plein fouet une voiture qui arrivait en face. La conductrice de cette dernière, âgée de 76 ans, était décédée des suites de ses blessures.

Après sa journée de travail, l’accusé avait bu de l’alcool en grande quantité avec ses collègues de boulot et seul dans sa voiture. Il avait été contrôlé avec 2,67 grammes d’alcool dans le sang. « J’ai fait n’importe quoi, je n’aurais jamais dû prendre le volant après », a-t-il indiqué à la barre.

Prison ferme sous le régime du bracelet électronique

En 2012, l’individu avait déjà eu son permis suspendu pendant dix mois pour conduite sous l’empire d’un état alcoolique. « Il n’a aucune excuse, l’accident ne pouvait qu’arriver quand on se livre à une telle alcoolisation », a indiqué le procureur, qui a requis 24 mois de prison, dont six mois avec sursis. Le tribunal a suivi les réquisitions du ministère public.

L’homme purgera sa peine de prison ferme sous le régime du bracelet électronique. La peine a également été assortie d’une mise à l’épreuve de trois ans avec obligation de soins et de travail. Il a également interdiction de repasser son permis de conduire avant 18 mois et devra verser 14.000 euros de dommages et intérêts aux enfants de la victime.