Toulouse: Perpétuité et 30 ans de prison requis contre les meurtriers présumés d'Eva Bourseau

JUSTICE Dans les procès des meurtriers présumés d’Eva Bourseau, une jeune femme de 23 ans tuée en juillet 2015 à Toulouse, l’avocat général a requis la perpétuité et 30 ans de prison à l’encontre des deux accusés…

B.C.

— 

Toulouse le 31032008

La nouvelle cour d'assises reouvre demain matin.
Toulouse le 31032008 La nouvelle cour d'assises reouvre demain matin. — A.GELEBART/20MINUTES

Dix jours après le début du procès des meurtriers présumés d'Eva Bourseau, une jeune femme dont le corps avait été retrouvé plongé dans de l’acide en août 2015, l’heure était au réquisitoire mercredi.

L’avocat général de la cour d’assises de Haute-Garonne, David Sénat, a requis la réclusion à perpétuité pour Taha Mrani Alaoui et 30 ans de réclusion contre Zakariya Banouni, les deux co-accusés, selon France Bleu Occitanie.

La jeune femme avait été tuée quelques jours avant la découverte de son corps, dans l’appartement qu’elle occupait rue Merly.

Vol, drogue et attirance

Les deux jeunes hommes avaient passé la nuit avec leur victime à regarder la télévision avant de revenir chez elle pour lui voler de l’argent. Après les coups portés qui ont conduit à sa mort, ils avaient plongé son corps dans de l’acide en s’inspirant de la série américaine Breaking Bad.

L’avocat général a mis en avant tout ce qui avait été fait par Taha Mrani Alaoui et Zakariya Banouni pour maquiller leur crime. Sans oublier la consommation de drogue des deux co-accusés, ou encore l’attirance que Taha Mrani Alaoui pouvait avoir pour la victime.

Les avocats de la défense doivent plaider aujourd’hui. Le verdict pourrait être rendu ce jeudi soir ou dans la journée de vendredi.