Attentats du 13-novembre: Cinq ans de prison requis contre Jawad Bendaoud

JAWAD BENDAOUD L'homme avait logé deux jihadistes lors du soir des attentats à Paris. Une peine de cinq ans a été requise contre lui... 

JLD

— 

Le procès en appel de Jawad Bendaoud se tient jusqu'au 21 décembre 2019
Le procès en appel de Jawad Bendaoud se tient jusqu'au 21 décembre 2019 — Thibault Camus/AP/SIPA

Une peine de 5 ans de prison a été requise ce jeudi par la cour d’appel de Paris contre Jawad Bendaoud, l’homme qui avait logé deux jihadistes lors des attentats du 13 novembre, trois ans jour pour jour après les faits.

Jawad Bendaoud avait été relaxé en première instance

L’avocate générale a estimé qu’il savait « précisément à qui il fournissait l’appartement » et qu’elle n’avait « aucun doute » sur la culpabilité du prévenu. « Le djihadisme a offert une morale à la délinquance des cités et les délinquants ont offert des moyens aux djihadistes », a-t-elle déclaré dans son réquisitoire.

Jawad Bendaoud, qui encourt 6 ans de prison, avait été relaxé en première instance en février. Lors de ce premier procès, une peine de 4 ans de prison avait été requise contre lui. L’avocate générale a également requis une peine de 5 ans de prison (la peine maximale) contre Youssef Aït Boulahcen, le cousin d’Abdelhamid Abaaoud, jugé pour « non-dénonciation de crime terroriste ».