Procès des «sept de Briançon»: De la prison ferme pour avoir aidé des migrants

PROCES Deux de sept militants ont été condamnés à quatre mois de prison ferme, ce jeudi...

J.S.-M. avec AFP

— 

Des manifestants expriment leur soutien aux sept de Briançon.
Des manifestants expriment leur soutien aux sept de Briançon. — J. P. Clatot / AFP

Les réquisitions du procureur de la République ont été suivies. Deux des sept militants jugés à Briançon pour avoir aidé des migrants à entrer en France ont été condamnés douze mois de prison, dont quatre ferme.

Ces deux prévenus avaient déjà été condamnés dans le passé et étaient également poursuivis dans ce dossier pour rébellion.

Le passage d’une vingtaine de migrants lors d’une manifestation

Les cinq autres militants, dont le casier judiciaire était vierge, ont écopé de six mois de prison avec sursis. La circonstance aggravante de « bande organisée » n’a pas été retenue pour eux.

La justice leur reprochait d’avoir facilité l’entrée d’une vingtaine de migrants lors d’une manifestation organisée le 22 avril.