Maine-et-Loire: Seize fans d'Angers jugés pour le caillassage du bus de supporters de Guingamp

JUSTICE Une vingtaine d'interpellations ont eu lieu mardi...

D.P. avec AFP

— 

Angers-Guingamp, du 29 septembre dernier.
Angers-Guingamp, du 29 septembre dernier. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Seize supporteurs d'Angers SCO (L1) comparaîtront en février devant le tribunal correctionnel pour le caillassage le 29 septembre d’un bus de supporteurs de l' EA Guingamp. Une vingtaine d’interpellations ont eu lieu mardi à la suite de ce caillassage qui avait fait quelques blessés légers du côté des Guingampais. Les faits se sont déroulés aux abords du stade après le match remporté (1-0) par les Bretons. La Ligue de football professionnel a condamné ces incidents.

Jugés en février 2019

Les 16 supporteurs seront jugés devant le tribunal correctionnel d’Angers le 14 février prochain pour « violences n’ayant pas entraîné d’ITT en réunion » et « dégradations volontaires en lien avec une manifestation sportive », a précisé le procureur de la République d’Angers Yves Gambert.

Ils ont été placés sous contrôle judiciaire « avec interdiction de se rendre aux abords ou dans une enceinte où se déroule un match de football de Ligue 1 », a ajouté Yves Gambert.