Des policiers marseillais enquêtent après un règlement de comptes (illustration).
Des policiers marseillais enquêtent après un règlement de comptes (illustration). — P. Magnien / 20 Minutes

JUSTICE

Marseille: Jusqu'à dix ans de prison pour les logisticiens de la tuerie du tunnel du Prado

Les prévenus répondaient notamment des opérations de balisage qui ont permis l'assassinat de deux hommes, dans la nuit du 9 au 10 novembre 2015, à Marseille...

De lourdes peines ont été prononcées ce mercredi matin contre sept prévenus jugés pour leur implication dans le sanglant règlement de comptes du tunnel du Prado. Abdelkrim Semlali et Moussa Kaissani écopent de dix ans de prison ferme, selon La Provence. Mehdi Aimad est condamné à neuf ans de prison, Youssouf Aimad à huit ans et Mhoussine Ali à deux ans. Omar Mhoumadi et Ahamadi El Mounir, qui appartiennent à la bande adverse des « Gitans » sont eux condamnés à trois et cinq ans de prison. Des mandats d’arrêt ont été prononcés contre trois des sept prévenus, qui étaient absents.

Ils étaient jugés pour « association de malfaiteurs », pour avoir aidé au repérage et à la surveillance des cibles, ou pour s’être trouvés impliqués dans la course-poursuite sanglante.

Les tireurs jamais identifiés

Dans la nuit du 9 au 10 novembre 2015, deux hommes avaient été sauvagement assassinés dans le tunnel Prado-Carénage, qui serpente sous le centre-ville de Marseille. Les auteurs de ce double assassinat n’ont jamais été identifiés.

Ce règlement de comptes est l’un des plus « retentissants et spectaculaires » occasionnés par la « guerre » entre deux bandes des quartiers Nord, dites des « Blacks » et des « Gitans », avait souligné la procureure Sandrine Royant dans ses réquisitions jeudi. La rivalité entre ces deux clans pour le contrôle du trafic de cannabis s’est muée en vendetta et a causé la mort de 29 personnes depuis 2008, selon le parquet.