Ille-et-Vilaine: Un élu condamné et inéligible après avoir commis des violences sur sa femme

VIOLENCES CONJUGALES Le conseiller municipal « ne supportait pas la séparation »…

C.A.

— 

Une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes.
Une salle d'audience du tribunal correctionnel de Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Un conseiller municipal de la région rennaise a été condamné mardi à une peine de huit mois de prison avec sursis, assortie d’une inéligibilité de deux ans. Le prévenu était jugé pour des violences sur sa femme par le tribunal correctionnel de Rennes, rapporte Ouest-France.

L’élu aurait frappé son épouse à plusieurs reprises en début d’année. Au tribunal, il a tenté de s’expliquer, arguant qu’il « ne supportait pas la séparation ». Alors qu’il lui était interdit d’entrer en contact avec sa femme en attendant que le divorce ne soit prononcé, le conseiller municipal l’a plusieurs fois suivie, parfois même photographiée.

Devant les juges, le couple aurait pourtant fait part de sa volonté d’annuler la procédure de divorce. Le tribunal a condamné l’élu à huit mois de prison avec sursis pour « violences conjugales » et à une inéligibilité de deux ans. Il ne siégera plus au conseil municipal.