Tarn-et-Garonne: Un pilote de montgolfière écope d'un an de prison ferme après un accident mortel

JUSTICE En octobre 2014, une montgolfière s’était embrasée dans le Tarn-et-Garonne, faisant un mort et onze blessés dont trois graves…

20 Minutes avec AFP

— 

Une montgolfière (illustration).
Une montgolfière (illustration). — POL EMILE/SIPA

Le 5 octobre 2014 à Cazes-Mondenard, un village du Tarn-et-Garonne, une montgolfière s’enflammait à l’atterrissage, causant la mort d’un père de famille. Trois personnes présentes dans la nacelle ce jour-là pour un baptême de l’air étaient aussi grièvement blessées.

Le pilote du ballon a été condamné ce mardi par le tribunal correctionnel de Montauban à trois ans de prison dont deux avec sursis.

Ce septuagénaire était poursuivi pour « homicide involontaire » ainsi que pour des blessures involontaires avec « incapacités totales de travail » supérieures et inférieures à trois mois.

Non respect des mesures de sécurité

Lors de l’atterrissage, la nacelle avait heurté​ le sol à plusieurs reprises sur une centaine de mètres. Elle s’était alors retournée sur sa dizaine d’occupants. La flamme d’un des brûleurs avait touché l’enveloppe, l’embrasant.

La victime n’avait pu se dégager et avait péri dans l’incendie. Sa fillette, âgée de 10 ans, avait été grièvement brûlée.

Selon un rapport d’expertise, le pilote n’avait pas respecté ce jour-là plusieurs mesures de sécurité, notamment celle d’éteindre les brûleurs à l’atterrissage.