Gard: Nu et armé d'un crucifix, le forcené s'était jeté sur les gendarmes

JUSTICE L'homme a été condamné à quatre mois de prison avec sursis, et à une obligation de se soigner...

Jerome Diesnis

— 

Une voiture de gendarmerie (illustration).
Une voiture de gendarmerie (illustration). — Konrad K. / SIPA

Un homme, âgé de 28 ans, a été condamné quatre mois de prison​ avec sursis, devant le tribunal correctionnel de Nîmes. Il était poursuivi pour s’être retranché chez lui, dans la nuit du 14 au 15 décembre 2017, avec son bébé de dix mois, rapporte Midi Libre.

Sous l’emprise de l’alcool et de la drogue, poursuit le quotidien, le jeune homme avait finalement été interpellé, après avoir couru nu et armé d’un crucifix en direction des gendarmes, qui avait fait usage d’un pistolet électrique pour le neutraliser.

« J’ai pété les plombs »

« Je suis Dieu », aurait lancé le prévenu, en se précipitant vers les forces de l’ordre. « J’ai pété les plombs, a-t-il confié devant le tribunal. Je traversais un passage difficile. »

En entrant dans le logement, les gendarmes avaient découvert le bébé au sol, du liquide vaisselle sur le corps. Soigné au CHU de Nîmes, l’enfant présentait notamment « des hématomes et des érythèmes sur 12 % du corps », indique le journal régional.

Au-delà de sa peine de prison avec sursis, il a écopé d’une obligation de se soigner.