VIDEO. «Gilets jaunes à Paris»: Treize personnes mises en examen après les dégradations sur l'arc de Triomphe

VIOLENCES Trois d'entre elles ont été placées en détention provisoire...

V.V. et L.Br.

— 

Des individus se sont introduits dans l'arc de Triomphe samedi à Paris.
Des individus se sont introduits dans l'arc de Triomphe samedi à Paris. — SIPA

Les 13 personnes présentées à un juge dans le cadre des dégradations sur l’arc de Triomphe mardi ont été mises en examen ce mercredi, a annoncé le parquet de Paris à 20 Minutes. Douze majeurs et un mineur ont été interpellés lors des manifestations violentes à Paris samedi, en marge du mouvement des « gilets jaunes ».

Dix d’entre eux sont placés sous contrôle judiciaire, avec interdiction de paraître à Paris et obligation de pointage. Les trois autres individus mis en examen ont été placés en détention provisoire.

Des centaines de milliers d’euros de dégâts

« Les investigations visant à identifier les auteurs de ces faits vont désormais se poursuivre dans le cadre de cette information judiciaire », a poursuivi le parquet.

Dimanche, Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux, avait affirmé que les dégradations subies par l’arc de Triomphe, tagué et saccagé pendant la flambée de violences samedi, se chiffraient à plusieurs centaines de milliers d’euros.