«Gilets jaunes» à Narbonne : Prison ferme pour deux manifestants pour avoir caillassé les pompiers et les gendarmes

JUSTICE Une jeune femme assure n’avoir rien jeté. Quant au quadragénaire, il admet avoir balancé une bouteille de bière...

N.B.
— 
Un barrage filtrant de "gilets jaunes" (illustration).
Un barrage filtrant de "gilets jaunes" (illustration). — N. Bonzom / Maxele Presse

Deux manifestants ont été condamnés à quatre mois de prison ferme pour avoir caillassé des sapeurs-pompiers et des gendarmes, samedi, au péage de Narbonne Sud, dans l’Aude, rapporte L'Indépendant. Ce soir-là, une manifestation des « gilets jaunes » a dégénéré : l’échangeur, des véhicules et les bâtiments ont été détruits par les flammes.

Une femme de 31 ans et un homme de 40 ans, un ancien militaire, inscrits tous les deux à Pôle emploi, participaient au mouvement depuis trois semaines. Ils ne se connaissaient pas, avant d’être interpellés par les gendarmes, alors que les sapeurs-pompiers étaient victimes de projectiles, poursuit le quotidien régional.

« J’ai honte »

Devant le tribunal, la prévenue a assuré n’avoir rien jeté. Quant au quadragénaire, il a admis avoir balancé une bouteille de bière. « La colère est montée d’un coup, explique-t-il. Un fusible a pété. J’ai fait un geste inqualifiable. J’ai honte de moi. Je tiens à m’excuser. »

En plus de leur peine de quatre mois de prison ferme, le tribunal de Narbonne a condamné les deux prévenus à une interdiction de manifester pendant trois ans.