«Gilets jaunes» à Calais: Six mois de sursis pour avoir appelé à «charger les flics»

JUSTICE L’homme avait été interpellé, vendredi, en marge d’une manifestation de «gilets jaunes» sur l’autoroute A16 pour avoir insulté et jeté une bouteille en direction de policiers…

20 Minutes avec AFP

— 

Des «gilets jaunes» sur le Champ-de-Mars à Paris le 24 novembre 2018 (illustration).
Des «gilets jaunes» sur le Champ-de-Mars à Paris le 24 novembre 2018 (illustration). — L.Cometti / 20 Minutes

Lundi, un homme de 39 ans a été condamné à six mois de prison avec sursis par le tribunal de Boulogne-sur-Mer. Il était accusé d’avoir provoqué et violenté des policiers lors d’une manifestation de «  gilets jaunes » à Calais.

Le prévenu, originaire de Calais, avait été interpellé sans gilet jaune, vendredi, vers 22 heures, en marge d’une manifestation non déclarée de quelque 200 personnes sur l’autoroute A16, à la hauteur de Calais. Il avait, notamment, appelé à « charger les flics » avant de les insulter et de lancer une bouteille en verre dans leur direction.

Il reconnaît les faits en garde à vue

Sous l’emprise de l’alcool, l’homme avait été placé en garde à vue. Lors de ses auditions, il avait d’abord nié les faits avant de revenir sur ses déclarations lors d’une confrontation avec les quatre fonctionnaires de police visés.

Lundi soir, le tribunal l’a déclaré coupable de « provocation directe à la rébellion, d’outrage et de violence sur une personne dépositaire de l’autorité publique » et l’a condamné à six mois de prison avec sursis. Ce père de famille devra par ailleurs suivre des soins et verser des dommages et intérêts à hauteur de 100 euros à chacun des policiers.