«Gilets jaunes» à Strasbourg: Le manifestant condamné à quatre mois de prison est un habitué des coups médiatiques

TRIBUNAL Condamné ce lundi à quatre mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Strasbourg (Bas-Rhin), le « gilet jaune » de 32 ans est bien connu pour ses actions médiatiques souvent relayées en Facebook Live…

B.P. avec AFP

— 

A Strasbourg, un gilet jaune a été condamné à quatre mois de prison ferme. Illustratio
A Strasbourg, un gilet jaune a été condamné à quatre mois de prison ferme. Illustratio — K. Konrad / Sipa.

Une amende pour excès de vitesse payée avec plus de 5.000 pièces dans un  centre des finances publiques. Une action déguisé en poulet sur un radar pour dénoncer un « jackpot idéal ». Une autre en mouton au-dessus de l’autoroute accompagné d’un panneau 80 km/h. Condamné ce lundi à Strasbourg (Bas-Rhin), ce « gilet jaune » n’en est pas à son premier coup médiatique.

Suivi par plus de 18.000 personnes sur Facebook, cet Alsacien de 32 ans a l’habitude de partager en live vidéo ses prises de position et manifestations publiques. L’homme aux 12 condamnations inscrites sur son casier judiciaire était poursuivi pour avoir formé une chaîne humaine sur l’autoroute A35 puis traversé le terre-plein central dans la capitale alsacienne deux jours plus tôt.
 

Le seul des quatre interpellés jugé en comparution immédiate

Sans antécédent judiciaire, les quatre personnes qui l'accompagnaient ont été remises en liberté au terme de leur garde à vue, avant une audience en février. Le trentenaire a été jugé en comparution immédiate.

Le tribunal correctionnel l’a condamné à quatre mois de prison ferme pour « mise en danger de la vie d’autrui » et « entrave à la circulation ». Ressorti libre, il pourrait bénéficier d’un aménagement de peine.