Procès de la mère de Séréna: Huit ans de prison requis contre Rosa da Cruz

JUSTICE La petite Séréna, en famille d’accueil depuis cinq ans, souffre d’un « déficit fonctionnel à 80 % »...

C. Ape. avec H. S.
— 
La mère de Séréna, retrouvée dans le coffre de sa voiture deux ans après sa naissance cachée, encourt jusqu'à 20 ans de prison.
La mère de Séréna, retrouvée dans le coffre de sa voiture deux ans après sa naissance cachée, encourt jusqu'à 20 ans de prison. — GEORGES GOBET / AFP

A l’issue d’une semaine de procès, l’avocat général a requis ce vendredi huit ans de prison à l’encontre de Rosa da Cruz, la mère de la petite Séréna, l’enfant dite « du coffre », cachée aux yeux de tous pendant ses deux premières années.

Il a assorti sa peine d’un suivi socio-judiciaire de cinq ans avec injonction de soins et la déchéance de l’autorité parentale.

La petite Séréna, en famille d’accueil depuis 2013, souffre d’un « déficit fonctionnel à 80 % » et d’un « syndrome autistique irréversible ». Maria da Cruz encourt vingt ans de réclusion, pour violences suivies de mutilation ou infirmité permanente sur mineur de quinze ans par ascendant. La cour d’assises de la Corrèze doit rendre ce vendredi son verdict dans cette affaire.