Loire: Viande périmée d’une centaine de jours, produits laitiers dépassés… Un épicier condamné en justice

ALIMENTATION Le gérant d'une supérette de Violay a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de la Loire...

E.F.

— 

Les rayons de la supérette contenaiet de multiples produits périmés. Illustration.
Les rayons de la supérette contenaiet de multiples produits périmés. Illustration. — MEIGNEUX/SIPA

Une odeur pestilentielle devait se dégager des rayons du magasin alimentaire. Mardi, un ancien épicier de Violay, dans la Loire, a été condamné à 3.000 euros d’amendes et de contraventions par le tribunal correctionnel de Roanne.

Son tort ? Avoir mis en vente dans son épicerie Proxy, fermée depuis, des produits avariés. En contrôlant ce magasin à deux reprises, en mai puis en juillet 2016, les services préfectoraux sont en effet tombés sur de la viande, dont la date de péremption était dépassée de plus de 149 jours ou encore sur des produits laitiers, périmés depuis 40 jours.

Il n’est plus épicier

Absent à l’audience mardi, le prévenu de 49 ans a, depuis, cessé l’activité d’épicier. « Heureusement, car sinon, cela créerait un véritable risque sanitaire pour la population », a souligné, selon Le Progrès le président du tribunal. Vu la nature et la gravité des infractions, le Ligérien a également été interdit d’exercer tout négoce de produits alimentaires pendant cinq ans.