Tarn-et-Garonne: 125 infractions en sept mois… Le motard qui narguait les radars condamné à 19.000 euros d’amende

SECURITE ROUTIERE Un Tarn-et-Garonnais a écopé de 19.220 euros d’amende et de douze mois de suspension du permis de conduire pour des faits commis entre juin 2017 et janvier 2018…

N.S.

— 

Un radar automatique. Ilustration.
Un radar automatique. Ilustration. — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Lors du procès, il a nié être le pilote de la moto. Un Tarn-et-Garonnais a été condamné à 19.220 euros d’amende et à douze mois de suspension de permis de conduire par le tribunal de police de Montauban. Il était jugé pour avoir commis 125 infractions aux radars automatiques entre juin 2017 et janvier 2018.

D'après la gendarmerie du Tarn-et-Garonne, il s’agissait à 78 reprises d’excès de vitesse. Mais sa plaque d’immatriculation était aussi souvent masquée (35 fois), sans oublier quelques chevauchements de ligne continue. Le motard agrémentait parfois ses « exploits » de doigts d’honneur.

Selon Radio Totem, les gendarmes de la brigade motorisée de Moissac ont enquêté de janvier à mai 2018 en recoupant des photos et en utilisant la géolocalisation par téléphone portable, grâce à un relais qui se déclenche à chaque passage devant le radar.

C’est ainsi que les militaires sont remontés jusqu’au coupable, dont les justifications (il a affirmé avoir prêté sa moto à d’autres personnes) n’ont pas tenu longtemps face aux traces laissées par son mobile.