Bretagne: Des Bonnets Rouges condamnés à rembourser le portique écotaxe à l'Etat

ECOTAXE Les militants devront verser plus de 200.000 euros...

Camille Allain
— 
Des militants Bonnets Rouges lors d'une manifestation.
Des militants Bonnets Rouges lors d'une manifestation. — MAPA PHOTOGRAPHIE/SIPA

La cour d’appel de Rennes a été beaucoup plus sévère. Vendredi, elle a condamné six membres du mouvement des Bonnets Rouges à vers plus de 200.000 euros à l’Etat en remboursement de la destruction d’un portique écotaxe à Pontorson, dans la Manche. Les faits s’étaient déroulés en décembre 2013 en marge d’une manifestation.

En première instance, l’Etat avait obtenu 10.200 euros d’indemnités, rappelle Ouest-France. Devant la cour d’appel, l’administration réclamait plus de 400.000 euros. Elle en a obtenu la moitié. Les six militants devront notamment verser plus de 180.000 euros pour la réparation et la reconstruction du portique, qui n’a pourtant jamais été remis en service.

Déjà condamnés au pénal

Au pénal, les militants des Bonnes Rouges avaient écopé de peines de quinze mois de prison​, dont un an avec sursis. En 2016, un agriculteur breton avait échappé à une sanction de plus d’un million d’euros. L’Etat avait saisi la justice pour tenter d’obtenir le remboursement du portique écotaxe de Lanrodec, dans les Côtes d’Armor. Il avait été relaxé par la cour d’appel de Rennes.