Finistère: Ils achètent une auberge et la brûlent un mois après pour escroquer leur assureur

FAITS DIVERS Deux hommes étaient jugés devant le tribunal correctionnel de Quimper...

C.A.

— 

Illustration d'un code de procédure pénale.
Illustration d'un code de procédure pénale. — C. Allain / 20 Minutes

Deux hommes originaires du Nord étaient jugés jeudi par le tribunal correctionnel de Quimper (Finistère) pour tentative d’escroquerie. La justice les soupçonne d’avoir volontairement mis le feu à une auberge qu’ils avaient achetée un mois plus tôt à Châteauneuf-du-Faou. Le duo espérait toucher de l’argent des assurances, précise Ouest-France.

Les faits s’étaient déroulés lors de l’été 2010. Achetée un mois plus tôt par un homme de 48 ans, l’auberge du Saumon avait été ravagée par les flammes. Mais pas suffisamment pour effacer les indices.

Du bois et de la paille à l’intérieur

Rapidement, l’expert nommé avait conclu à un incendie volontaire. L’associé du propriétaire, un homme de 55 ans, avait été aperçu par des témoins avec des bidons d’essence. Quelques jours plus tôt, l’établissement avait été rempli de palettes de bois et de paille, poursuit Le Télégramme.

Les deux hommes avaient signé un contrat d’assurance qui prévoyait une indemnité équivalente à la valeur de la reconstruction de l’établissement, soit 760.000 euros. Les deux complices n’en toucheront rien. La décision du tribunal sera rendue le 13 décembre.