Procès UBS: Une amende de 3,7 milliards d'euros requise contre le géant bancaire suisse

FRAUDE La société est accusée d’avoir, « en parfaite conscience », illégalement démarché de riches clients français et dissimulé des milliards d’avoirs non déclarés…

20 Minutes avec AFP

— 

Une agence de la banque suise UBS à Berne.
Une agence de la banque suise UBS à Berne. — FABRICE COFFRINI / AFP

3,7 milliards d’euros, c’est l’amende requise par le parquet national financier, ce jeudi, contre le géant bancaire suisse UBS AG. La société est accusée d’avoir, « en parfaite conscience », illégalement démarché de riches clients français et dissimulé des milliards d’avoirs non déclarés.

« La fraude à l’impôt, ce n’est rien d’autre qu’un vol commis au préjudice de la collectivité », « une attaque inacceptable contre le pacte républicain » et « les banques méritent d’être poursuivies et sanctionnées à hauteur du préjudice » subi par la société, a asséné le procureur Eric Russo, au terme du premier procès tenu en France pour une fraude d’une telle ampleur.