Tarn-et-Garonne: De la prison ferme requise contre un pilote de Montgolfière après un crash mortel

JUSTICE Deux ans de prison ferme ont été requis mardi contre un pilote de Montgolfière. Son ballon s’est écrasé en 2014 dans le Tarn-et-Garonne faisant un mort et 11 blessés parmi les passagers…

20 Minutes avec AFP

— 

Un montgolfière en vol. Illustration.
Un montgolfière en vol. Illustration. — LLUIS GENE / AFP

Selon les experts, il n’a pas éteint les brûleurs de sa montgolfière pour l’atterrissage, contrevenant au réglement de sécurité, et transportait onze personnes pour une capacité maximale de neuf. Une peine de trois ans de prison, dont deux fermes, a été requise ce mardi devant le tribunal correctionnel de Montauban à l’encontre de Bernard Jean.

Ce pilote était aux commandes de son ballon le 5 octobre 2014 quand la nacelle a rebondi plusieurs fois en touchant terre, s’est retournée, puis enflammée.

Il estime avoir bien agi

Le drame, qui s’est produit sur la commune de Caze-Mondenard, a coûté la vie à un père de famille. Sa fille a été grièvement brûlée tout comme son épouse et une autre passagère. Les sept autres participants à ce baptême de l’air qui a viré au cauchemar ont été plus légèrement blessés.

Jugé pour « homicide involontaire », le pilote aurait également commis des erreurs dans l’appréciation de la situation météo. A la barre, le prévenu a contesté l’expertise qui l’accable. Il estime que s’il n’avait pas agi comme il l’a fait « il y aurait eu 11 morts ». Son avocat a d’ailleurs plaidé la relaxe.