Alsace: Il utilisait le doigt coupé de sa victime pour usurper son identité

JUSTICE Un habitant de Dettwiller (Bas-Rhin) qui se servait du doigt coupé pour usurper l’identité de sa victime pendant plusieurs années comparaîtra prochainement devant la justice…

G.V.

— 

Une empreinte digitale. (Illustration)
Une empreinte digitale. (Illustration) — SIPA

Un vrai cauchemar. Un homme s’est servi du doigt coupé d’un autre homme pour usurper son identité. Le corps de la victime a été retrouvé en 2016 à Dettwiller (Bas-Rhin) plongé dans un fût d’huile de vidange au fond du jardin de l’usurpateur. Grâce à des manipulations, l’individu se faisait passer pour invalide mais travaillait tout de même sous l’identité de sa victime et touchait ses allocations. Un homme isolé, presque marginal qu’il avait hébergé en 2012, rapportent les Dernières Nouvelles d’Alsace.

C’est le fils du suspect qui a vendu la mèche. Lors des investigations des gendarmes, l’usurpateur, un quinquagénaire, aurait reconnu avoir tué sa victime alors qu’il était en colère puis lui avoir coupé un doigt, précisent nos confrères. Doigt qu’il a conservé dans une petite boîte. Incarcéré depuis deux ans, il sera jugé devant la cour d’assises du Bas-Rhin à la fin du mois.