Meyzieu: Pour «une gifle monumentale» contre un professeur de sa fille, il est condamné à six mois de prison avec sursis

VIOLENCE A L'ECOLE Un homme a été condamné lundi à six mois de prison avec sursis pour avoir frappé le 2 octobre un professeur de physique-chimie du collège Evariste Gallois de Meyzieu (Rhône), qui avait exclu sa fille du cours...

J.Lau.

— 

Photo d'illustration du palais de justice de Lyon.
Photo d'illustration du palais de justice de Lyon. — C. VILLEMAIN/20 MINUTES

Un homme a déboulé en furie dans la salle des professeurs du collège Evariste Galois de Meyzieu (Rhône), le 2 octobre. Après avoir lâché « C’est toi qui as baissé le pantalon de ma fille ? » en direction d’un prof de physique-chimie, il n’a pas hésité à le frapper, comme l’indique Le Progrès.

Hadi (42 ans) lui a ainsi adressé « une gifle monumentale » ayant fait voler ses lunettes à travers la salle selon un témoin, interrogé lundi au tribunal des comparutions immédiates de Lyon. Sonné, le professeur aux 25 ans de métier a subi quatre jours d’ITT à la suite de cet épisode.

« Après avoir vu mon enfant en pleurs, je n’ai pas réfléchi »

La fille d’Hadi, âgée de 13 ans, avait été exclue ce jour-là du cours de physique-chimie en raison d’un comportement jugé « turbulent ». Elle avait ensuite annoncé à ses parents avoir été humiliée devant toute la classe par l’enseignant, qui lui aurait baissé son survêtement dans le but de vouloir la fesser.

L’ado a beau s’être rétractée un peu plus tard sur cette version des faits, son père est donc parti se faire justice lui-même au collège Evariste Gallois de Meyzieu. « Après avoir vu mon enfant en pleurs, je n’ai pas réfléchi », admet l’homme, condamné lundi à six mois de prison avec sursis et à verser 750 euros à la partie civile.