Perpignan : Condamnée pour avoir abandonné dans sa maison ses chiens, chats et oiseaux

ANIMAUX Au total, les gendarmes ont découvert une quarantaine d'animaux dans un état critique...

Jérôme Diesnis
— 
Illustration d'un chaton.
Illustration d'un chaton. — Andreea Alexandru/AP/SIPA

Le tribunal correctionnel de Perpignan a prononcé jeudi une interdiction à vie de posséder un animal à l’encontre d’une Audoise, qui comparaissait pour des soupçons d’actes de cruauté envers ses propres animaux, rapporte France Bleu Roussillon.

Cet été, une quarantaine de chats, de chiens et d’oiseaux avaient été découverts par les gendarmes dans un état critique, dans une maison : des chats présentaient une maigreur importante et des oiseaux étaient entassés dans une petite cage, poursuit la station.

Elle assure que c’est la faute à la canicule

Ce sont les voisins de cette habitante qui ont donné l’alerte, se plaignant d’odeurs. Deux chats malades ont dû être euthanasiés, des chatons n’ont pas survécu et, selon France Bleu, des chiens n’avaient pas vu la lumière du jour depuis au moins deux ans. Récupérés par un refuge des Pyrénées-Orientales, les autres animaux vont bien.

Devant le tribunal, la prévenue a indiqué qu’elle n’était partie qu’un mois, et que l’état des animaux s’expliquait par la canicule qui sévissait dans la région. Outre l’interdiction à vie de posséder un animal, elle a été condamnée à 1.500 euros d’amende.