Tarbes: Ils agressaient des homosexuels pour leur soutirer de l’argent, ils écopent de prison ferme

JUSTICE Huit jeunes de 20 à 24 ans ont écopé de six mois avec sursis jusqu’à cinq ans de prison pour avoir participé à une série d’agressions homophobes, l’an dernier à Tarbes…

B.C. avec AFP
— 
Illustration du code pénal.
Illustration du code pénal. — S. Ortola / 20 Minutes

Ils piégeaient des homosexuels pour leur soutirer de l’argent. Huit jeunes de 20 à 24 ans, jugés depuis mardi par le tribunal correctionnel de Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées, ont été condamnés à des peines allant de six mois avec sursis jusqu’à cinq ans de prison, dont trois ans de prison ferme.

Entre mars et septembre 2017, ils ont agressé onze personnes, suivant un mode opératoire bien rodé. Un rendez-vous était fixé sur un site de rencontres. Sur le lieu de rendez-vous, la victime était contrainte de retirer de l’argent à un distributeur de billets.

« Ils ciblaient des homosexuels car ceux-ci ne se plaindraient pas pour ne pas dévoiler leur homosexualité », avait indiqué le parquet de Tarbes au moment de leur mise en examen.

« Argent facile »

Au cours de l’enquête, le caractère homophobe a été retenu, les victimes hétérosexuelles ne subissaient pas la même violence physique.

Jugé pour « vols avec violence », « vols par ruse » et « extorsions commises en raison de l’orientation sexuelle », à la barre, l’un des accusés avait reconnu vouloir « se faire de l’argent facile ».