Meurtre d’Alexia Daval: La demande de remise en liberté de Jonathann rejetée, son avocat fera appel

ENQUETE Déposée début octobre, la demande de remise en liberté de Jonathann Daval, soupçonné du meurtre de sa compagne Alexia Daval, a été rejetée, en attendant la confrontation avec son beau-frère…

B.P. avec AFP

— 

Jonathann Daval, le 2 novembre 2017, lors d'une conférence de presse aux côtés de la famille d'Alexia
Jonathann Daval, le 2 novembre 2017, lors d'une conférence de presse aux côtés de la famille d'Alexia — SEBASTIEN BOZON / AFP

La demande de remise en liberté a été déposée début octobre. Elle a été formulée par son avocat, trois mois après que Jonathann Daval est revenu sur ses aveux. Et juste avant la contre-attaque de Stéphanie Gay, la sœur d’Alexia Daval, et son mari Grégory Gay, accusé par Jonathann Daval. Ces derniers ont, eux, demandé une confrontation.

Si Stéphanie et Grégory Gay ont obtenu gain de cause, Jonathann Daval, lui, a vu sa demande rejetée « sans surprise » par le juge des libertés et de la détention, selon l’annonce du parquet de Besançon à l’AFP lundi. « Le premier motif de rejet est la nécessité de conserver les preuves ou indices matériels », prolonge le procureur.

L’avocat de Jonathann Daval veut faire appel

Etienne Manteaux ajoute que la décision repose sur une volonté de laisser le suspect à disposition de la justice, d’éviter les troubles à l’ordre public mais aussi sur un souhait « d’assurer la sécurité » de Jonathann Daval, mis et examen incarcéré à Dijon fin janvier à la suite de ses aveux, formulés après trois mois à se présenter en veuf éploré.

En réaction, Me Randall Schwerdorffer, défenseur de Jonathann Daval, a annoncé vouloir « interjeter appel » de cette décision du juge néanmoins peu surprenante. « C’est une décision tellement surveillée et attendue par l’opinion publique qu’on se doute qu’il faut avant tout ne pas heurter l’opinion publique », commente-t-il notamment auprès de l’AFP.