Calvados: Huit mois de prison avec sursis requis contre le maire de Cabourg pour violences conjugales

PROCES Le maire de Cabourg Tristan Duval est soupçonné d’avoir frappé son épouse le 7 août dernier…

20 Minutes avec agence

— 

Le maire de Cabourg Tristan Duval a comparu devant le tribunal correctionnel de Caen (Calvados).
Le maire de Cabourg Tristan Duval a comparu devant le tribunal correctionnel de Caen (Calvados). — Capture d'écran/Google Maps

Le maire de Cabourg Tristan Duval a comparu mercredi devant le tribunal de Caen ( Calvados), rapporte Actu.fr. L’élu est soupçonné d'avoir frappé son épouse lors d’une dispute le 7 août dernier au domicile conjugal.

Le différend aurait pour origine un projet de séparation. « J’ai annoncé à mon mari que je souhaitais que l’on se sépare, a expliqué l’épouse. Il a mal pris cette décision et est entré dans une colère noire. J’ai eu très peur. »

Le mari nie les faits

« A aucun moment de ma vie, je n’ai frappé qui que ce soit, homme ou femme », s’est défendu Tristan Duval, qui regrette des « accusations mensongères et calomnieuses ». Il a ajouté avoir été lui-même agressé par sa femme en proie à « des sautes d’humeur, des crises de jalousie et des failles émotionnelles fortes ».

La plaignante lui reproche plusieurs coups qui ont entraîné des blessures au visage et une côte cassée. Si le couple reconnaît une dispute, les versions divergent ensuite sur la responsabilité d’éventuelles violences. Le procureur de la République a requis huit mois avec sursis à l’encontre du maire de Cabourg. L’affaire a été mise en délibéré au mercredi 21 novembre.