Méthodes de la lutte anti-stups: Le commissaire François Thierry est sorti de garde à vue, annonce son avocat

ENQUETE La procureure adjointe au parquet de Paris, Véronique Degermann, est elle aussi sortie de garde à vue dans la soirée...

20 Minutes avec AFP

— 

François Thierry, ex-patron de l'office antidrogue
François Thierry, ex-patron de l'office antidrogue — PATRICK KOVARIK / AFP

La garde à vue du commissaire François Thierry, ex-patron de la lutte antidrogue entendu depuis lundi en garde à vue dans une enquête instruite à Lyon sur les pratiques controversées de son service avec les indicateurs, a été levée mercredi soir, a tweeté son avocat.

« La garde à vue du commissaire François Thierry vient d’être levée », a annoncé peu après 21 heures Me Francis Szpiner. Il a été entendu à Paris, avec un second policier, Laurent Ferrer, dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour infraction à la législation sur les stupéfiants, association de malfaiteurs et faux en écriture. Le commissaire a été mis en examen le 24 août 2017 dans un autre dossier portant sur les conditions de la saisie record en 2015, de sept tonnes de cannabis à Paris.

Tout comme sa collègue Karine Roussy-Sabourin, ancienne procureure à la juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Paris, dont la garde à vue a, elle aussi, été levée mercredi, la procureure adjointe au parquet de Paris, Véronique Degermann a été interrogée par l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) dans le cadre de cette affaire.