Lyon: Jugé pour les viols présumés de ses filles adoptives, il tente de se suicider en prison

JUSTICE Le suspect était jugé depuis lundi matin à Lyon devant la cour d'assises du Rhône. Suite à son geste, son procès a dû être renvoyé...

E.F.

— 

L'homme de 61 ans était jugé depuis lundi devant les assises du Rhône. Illustration.
L'homme de 61 ans était jugé depuis lundi devant les assises du Rhône. Illustration. — E. Frisullo / 20 Minutes

Les réquisitions et le verdict étaient attendus ce mardi soir. Mais les parties civiles devront encore attendre avant de connaître l’issue du procès. Dans la nuit de lundi à mardi, un homme de 61 ans jugé depuis ce début de semaine devant les assises du Rhône pour les viols présumés de ses deux filles adoptives, a tenté de mettre fin à ses jours en prison.

Des années de calvaire

Suite à ce geste, le procès a dû être renvoyé, rapporte  Le Progrès. Ce Lyonnais est accusé d’avoir abusé des deux sœurs, alors âgées de 8 à 12 ans, entre 2001 et 2005. A sa majorité, et après la mort de l’épouse du suspect, l’aînée avait décidé de sortir du silence et avait porté plainte contre cet ancien enseignant en sciences de la vie et de la terre qui est passé par plusieurs établissements privés.

La victime présumée avait alors raconté aux enquêteurs les viols à répétition subis dans la cave de la résidence dans laquelle la famille vivait, les humiliations et les films pornos qu’elles étaient contraintes de regarder, ajoute le quotidien régional.