Alès: Condamné pour conduite en état d’ivresse pour la huitième fois

ALCOOLISME Un homme a été condamné à de la prison ferme pour conduite en état d’ivresse à Alès, dans le Gard. Mais sans mandat de dépôt…

Jérôme Diesnis

— 

Une patrouille de police à Paris. (Illustration)
Une patrouille de police à Paris. (Illustration) — GERARD JULIEN / AFP

Un quinquagénaire a été condamné à 18 mois de prison, dont six avec sursis, pour conduite en état d’ivresse par le tribunal correctionnel d’Alès, sans mandat de dépôt. Il s’agit de sa huitième condamnation pour les mêmes motifs, la précédente étant une condamnation à de la prison ferme.

C’est en patrouillant dans cette commune du Gard que les policiers avaient remarqué un véhicule en train de faire des zigzags sur la route… avant de heurter un trottoir et de crever, relate Objectif Gard.

Plaidoyer contre « sa mort sociale »

Devant le tribunal, Olivier Massal, l’avocat du prévenu a expliqué que son client était embauché avec un CDI et qu’une incarcération signifierait « sa mort sociale ». Il a été entendu par les juges qui n’ont pas prononcé de mandat de dépôt.