Jacques Mariani à son procès en 2008
Jacques Mariani à son procès en 2008 — MICHEL GANGNE / AFP

JUSTICE

Corse: Quatre ans requis pour Jacques Mariani, figure du grand banditisme

L’héritier de la bande corse La Brise de Mer est accusé d’avoir corrompu un surveillant de prison où il était détenu…

Quatre ans de prison ont été requis contre Jacques Mariani, 52 ans, considéré comme l’héritier de la bande criminelle corse La Brise de Mer, rejugé mardi par la cour d’appel d 'Aix-en-Provence pour avoir corrompu un surveillant de prison où il était détenu, à la maison centrale de Saint Maur dans l'Indre.

Ce surveillant de prison avait reconnu en première instance avoir reçu, entre mai 2010 et septembre 2012, une somme totale de 15.000 euros en contrepartie de la livraison de sept à huit téléphones portables, de deux clés 3G et d’une trentaine de bouteilles d’alcool. Le fonctionnaire, qui n’a pas fait appel, avait été condamné à deux ans de prison dont un avec sursis.

Lunettes de soleil, encadré de gendarmes lourdement armés, Jacques Mariani, figure du grand banditisme corse, a contesté être un corrupteur et estime avoir fait l’objet d’un coup monté. L’avocat général a indiqué que la complicité de corruption qui leur était reprochée « n’est pas caractérisée » et estimé qu’une qualification de remise d’objets illicites à un détenu aurait été plus adaptée. La cour rendra sa décision le 16 octobre.

​​​​