Affaire Grégory: Murielle Bolle va sortir un livre

VOLOGNE Cette qui avait accusé Bernard Laroche, avant de se rétracter, veut livrer « sa vérité »…

R. G.-V.

— 

Murielle Bolle photographée dans le jardin de sa maison à Granges-sur-Vologne (Vosges) le 21 juin 2017, avant son arrestation.
Murielle Bolle photographée dans le jardin de sa maison à Granges-sur-Vologne (Vosges) le 21 juin 2017, avant son arrestation. — PATRICK HERTZOG / AFP

Murielle Bolle va parler. La témoin centrale de l’affaire Grégory va en effet s’exprimer dans un livre qui doit sortir le 7 novembre. Celle qui était surnommée « bouboule » à l’époque de l’affaire, il y a trente-quatre ans va publier Briser le silence, chez Michel Lafont, croit savoir RTL. La femme, âgée aujourd’hui de 48 ans, a été aidée dans son récit, qui se fera à la première personne, par l’écrivaine Pauline Guéna.

Au tout début de l’enquête sur la disparition et la mort du petit Grégory Villemin, Murielle Bolle avait accusé son beau-frère, Bernard Laroche, lui-même cousin de Villemin. Le tout sur un fond de jalousie familiale. Elle s’est rétractée quelques jours plus tard devant les caméras. Cela n’avait pas empêché Jean-Marie Villemin, le père de Grégory, de tuer Bernard Laroche une fois relâché.

 

En pleine QPC

C’est d’ailleurs lors du procès de Jean-Marie Villemin, en 1993, que Murielle Bolle s’est exprimée pour la dernière fois en public. Celle qui, devenue mère de famille, habite toujours dans les Vosges, a été remise en examen en 2017, jusqu’en mai dernier. Elle a déposé une question prioritaire de constitutionnalité pour faire annuler sa première mise en examen, en 1984, alors qu’elle n’était que mineure.