Alpes-Maritimes: Un mineur condamné pour une tentative de viol en pleine rue

JUSTICE La cour d'assises de Nice a condamné un mineur à 10 ans de prison pour une tentative de viol en pleine rue à Menton en 2015... 

A.M.

— 

Le tribunal de grande instance de Nice.
Le tribunal de grande instance de Nice. — Archives ANP / 20 Minutes

Il explique avoir simplement demandé son chemin à une jeune fille. Pourtant, la cour d'assises des mineurs des Alpes-Maritimes vient de condamner Omar A., un mineur qui serait somalien, à 10 ans de prison pour une tentative de viol.

Le 4 septembre 2015, il avait plaqué au sol Farah, qui sortait de soirée, avant de tenter de la violer en pleine rue, rapporte Var-Matin. Une riveraine l’avait fait fuir, alertée par les hurlements de la victime. Pas moins de six témoins avaient assisté à la scène. Quelques minutes auparavant, Omar avait déjà suivi une autre jeune fille, qui avait juste eu le temps de rentrer dans son immeuble.

ADN retrouvé sur la victime

La justice a estimé que l’agresseur était mineur au moment des faits, une radiographie estimant son âge entre 17 et 25 ans. L’adolescent errait dans les rues de Menton depuis une vingtaine de jours, après avoir fui son pays via la Libye.

L’avocat général avait demandé 15 ans de réclusion criminelle, alors que l’ADN de l’accusé avait été retrouvée sur la victime. Il a finalement été condamné à 10 ans de prison, ainsi que d’une interdiction du territoire national.

>> A lire aussi : Procès des viols à Courbevoie: L’animateur pédophile condamné à quinze ans de réclusion

>> A lire aussi : Les condamnations pour viol en chute de près de 40% en dix ans