Sarthe: Un entraîneur de rugby jugé pour le viol de deux mineures

COUR D'ASSISES Les faits se sont produits entre 2009 et 2012 alors que l'accusé entraînait des adolescentes...

F.B.

— 

Cour d'Assises. (Illustration)
Cour d'Assises. (Illustration) —

Il nie les faits en bloc. Et renvoie la faute sur ses deux ex-joueuses qui auraient inventé cette histoire par vengeance après des désaccords sportifs. Un entraîneur de rugby âgé de 50 ans est jugé par la cour d’assises de la Sarthe pour des agressions sexuelles et viols sur deux jeunes femmes. Les faits se seraient produits entre 2009 et 2012 à la Ferté-Bernard, à une cinquantaine de kilomètres du Mans.

Mineure à cette époque, une victime accuse son ancien entraîneur d’avoir commis des attouchements sexuels répétés pendant les séances d’entraînement mais aussi au domicile familial de l’accusé qui hébergeait parfois certaines joueuses les veilles de départs matinaux pour des matchs.

Trois ans de silence

Une seconde victime, mineure elle aussi au moment de faits, l’accuse de viols, à deux reprises, au domicile de l’éducateur sportif.

Les deux jeunes femmes ont gardé le silence pendant trois ans avant qu’une des deux n’ose le briser en 2012. Elles ont ensuite déposé plainte, ce qui a déclenché l’affaire. Selon l’entraîneur, les seuls contacts physiques échangés avec les victimes étaient liés à la pratique du rugby.

Le procès doit s’achever lundi prochain.

>> A lire aussi : Saint-Etienne: Le vicaire suspendu de ses fonctions pour des «relations inappropriées» avec une mineure