Il projetait un attentat à Carcassonne contre des touristes, il écope de sept ans de prison

JUSTICE Un homme de 24 ans qui projetait de s'en prendre à des touristes dans l'Aude a été condamné à 7 ans de prison par le tribunal correctionnel de Paris...

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration d'une salle d'audience.
Illustration d'une salle d'audience. — G . VARELA / 20 MINUTES

Il avait été interpellé le 13 juin 2016, en pleine gare de Carcassonne, avec sur lui un couteau et une petite masse. Un homme radicalisé de 24 ans a été condamné ce jeudi à sept ans de prison par le tribunal correctionnel de Paris. Jossuam P., fiché S et originaire de Lunel, dans l’Hérault, envisageait une attaque contre des touristes étrangers.

Cette peine a été assortie d’une période de sûreté des deux tiers et d’un suivi sociojudiciaire pendant six ans. Le tribunal a pris en compte dans sa décision la personnalité de Jossuam et son parcours difficile.

Un Toulousain écope de cinq ans

Le jeune homme a été placé en foyer à l’âge d’un an, déscolarisé, il est décrit comme « immature », « influençable » et « extrêmement fragile ». Après avoir échoué à partir en Syrie, il s’était mis à préparer une attaque sur le sol français.

A ses côtés sur le banc des accusés, un Toulousain radicalisé de 25 ans, Ahmed B, avec qui Jossuam P. avait eu à l’époque de nombreux échanges. Lui a été condamné à cinq ans de prison.