Levothyrox: Des patients veulent faire reconnaître un préjudice d'anxiété après avoir pris la nouvelle formule

JUSTICE Ce lundi, les laboratoires Merck étaient devant le tribunal de grande instance de Toulouse. Des patients demandent la reconnaissance d’un préjudice et des expertises médicales suite aux effets indésirables de la nouvelle formule…

Beatrice Colin

— 

Le tribunal de grande instance de Toulouse - Palais de Justice - Illustration
Le tribunal de grande instance de Toulouse - Palais de Justice - Illustration — B. Colin / 20 Minutes

Ils sont sortis en colère de l’audience, parfois exaspérés par « le mépris » dont ils se sentent l’objet. Des malades ayant pris la nouvelle formule du Levothyrox assignaient ce lundi devant la chambre civile du tribunal de grande instance de Toulouse le laboratoire Merck.

L’objectif de ses 48 patients, ayant tous eu des effets indésirables : faire reconnaître le préjudice d’anxiété et moral dont ils ont été victimes. Pour chacun, leur avocat, Me Jacques Lévy, réclame 30.000 euros au laboratoire et une expertise médicale.

Pour savoir si la justice toulousaine, qui s’est déjà prononcée en leur faveur par le passé, donne droit à leur demande, ils devront attendre le 5 novembre prochain.

Expertise médicale

« L’ancienne formule ne sera plus distribuée en janvier 2019. Dans peu de temps, ils vont se retrouver sans le médicament qui ne les rend pas malades mais avec celui qui rend malade », a plaidé Jacques Lévy, pour qui « une expertise médicale pour comprendre ce qui s’est passé est nécessaire ».

« On ne peut à la fois demander une expertise sur les causes et en même temps une indemnité sur les conséquences », a de son côté plaidé l’avocat des laboratoires Merck, Jacques-Antoine Robert.

Pour lui, la réglementation a été respectée et les laboratoires ont informé les associations de patients, mais aussi les médecins et les pharmaciens de la mise en place de la nouvelle formule « et aujourd’hui de nombreuses études ont permis de valider la qualité du produit ».

>> A lire aussi : Levothyrox: Des nanoparticules de métal à l’origine des effets secondaires?

>> A lire aussi : Levothyrox: L'Agence du médicament «confirme la bonne qualité» de la nouvelle formule

>> A lire aussi : Levothyrox: L'acide citrique nuirait à l'efficacité du médicament selon un ancien chercheur de Merck